Les recettes pétrolières​ ne représentent​ plus que 27 % du PIB

© D.R

Confrontées à une baisse substantielle de la production d’année en année, combinée​s à l’effondrement des cours enregistrés sur le plan mondial, les recettes pétrolières​ sont en baisse constante, contraignant ainsi les autres segments de l’économie à prendre le relais dans la constitution de la richesse nationale.

En effet, le pétrole qui représentait 85,5% des recettes d’exportations, soit environ 45% du PIB, connaît depuis trois ans une baisse conséquente. Les exportations pétrolières représentaient alors 3 733,4 milliards Fcfa sur un total cumulé de 4 364,5 milliards FCfa. Comparé à aujourd’hui, les recettes pétrolières se situent désormais à 1 652 milliards FCFA, soit une perte de 2 081 milliards FCFA entre 2014 et 2016.

Actuellement, la contribution du pétrole dans le PIB s’établit à 27%. Un manquement heureusement amortie par la montée​ en puissance des autres segments de l’économie. Ainsi sur 1557 milliards FCFA de recettes budgétaires en 2016, le pétrole n’a contribué qu’à hauteur de 423 milliards FCFA, soit une décote de près de 30% par rapport à l’exercice 2015 et de plus des deux tiers des recettes collectées par l’Etat, nous apprend le site spécialisé Gabon économie.

En outre, concernant par exemple les impôts et taxes, ce segment a apporté malgré le manque à gagner de 442 milliards FCFA, plus de 1000 milliards FCFA. Les autres filières, malgré un repli de 25% de leur apport dans les recettes d’exportation par rapport à l’exercice 2015, ont tout de même contribué à hauteur de 514 milliards FCfa en 2016.

Il faut noter que cette baisse des recettes pétrolières​ qui a pour conséquence une diminution de sa contribution dans le PIB du pays, est due non seulement à la chute des cours du pétrole, à la difficulté à découvrir de nouveau champ, mais aussi aux difficultés rencontrées par les entreprises pétrolières​ face aux​ tensions​ sociales​, ainsi que les difficultés techniques traversées par certaines entreprises.

Laissez votre commentaire