Les Pascaliennes 2018: Le lycée Blaise Pascal valorise ses talents

Le lycée Blaise Pascal en promotion © GMT

Le lycée français Blaise Pascal de Libreville a organisé, ce 30 mars 2018, une journée portes-ouvertes intitulée «les Pascaliennes 2018», au cours de laquelle élèves et professeurs ont présenté une soixantaine d’ateliers, reflets de l’excellence de leur travail, et du savoir-faire pédagogique de l’enseignement français.

Deux ans après la réussite de l’édition 2016, qui fut la première dans du genre, pour les Pascaliennes de cette année, autant dire que le lycée a mis les petits plats dans les grands. Ouvert au grand public, cette journée s’est donné entre autres pour objectifs, de permettre à chacun de découvrir la réalité du lycée en toute transparence, de mettre en valeur l’excellence le travail réalisé par les élèves au cours de l’année, de mettre en exergue la qualité des enseignants et de contribuer au rayonnement du lycée sur la ville dans la zone et au-delà.

A ce propos, l’administration par la voix de son proviseur s’est montrée particulièrement satisfaite. «Les enseignants ont essayé de montrer quel était le savoir-faire qu’ils transmettent à leurs élèves», a indiqué Jean-Luc Vidal proviseur du lycée Blaise Pascal.

«Par le biais des différents ateliers qui ont été mis en place par les élèves et par les enseignants, je crois qu’il y’a un réel domaine d’expertise dans le domaine de l’innovation pédagogique, qui permet à notre établissement d’être à la pointe de la pédagogie et d’utiliser, véritablement, les dernières méthodes didactiques pour enseigner», a-t-il conclu.

C’est en effet, un travail de dur labeur réalisé au bout de trois mois que les élèves dudit lycée ont pu présenter les différentes ateliers aux visiteurs venus nombreux. De l’art visuel, en passant par le chant, le théâtre, le sport ou les langues, tous les champs disciplinaires ont étés représentés à parts égales.

La visite guidée, s’est achevée par la remise du prix «Pascalienne 2018» par l’ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaux en présence du proviseur et de la représentante du ministère de l’Education nationale, Nicole Nzaou Reckati, à l’élève du 1er cycle, Igowa Cicidia.

Avec ses 1221 élèves, le lycée Blaise Pascal créé en 1991, qui se définit comme un établissement de droit gabonais construit sur le sol gabonais et régi par la réglementation gabonaise du travail, est un établissement de pointe qui l’a encore récemment prouvé avec un taux de réussite de l’ordre de plus de 97%, au baccalauréat 2017, avec une progression constante sur les trois dernières années.

Laissez votre commentaire