Les OPS renforcent leurs capacités en communication interne et externe

Renaud Allogho Akoue, DG de la Cnamgs et Paul Biyoghe Mba, ministre des affaires sociales © GMT

Ce lundi 6 novembre s’est déroulé à l’hôtel Radisson Blu de Libreville la cérémonie d’ouverture du séminaire de formation sur la communication interne et externe au sein d’un organisme de prévoyance sociale (OPS), cette rencontre organisée par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) en collaboration avec la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES) rentre dans le cadre du renforcement des capacités en matière de communication des agents exerçant dans ce domaine très stratégique sur le continent.

Ainsi, seront réunis à Libreville du 06 au 09 novembre 2017 dans le cadre de ce séminaire les  représentants des différents organismes de sécurité et de prévoyance sociale, du Bénin, du Burkina-Faso, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de Madagascar, du Mali, du Niger, du Togo, de l’Union des Comores, et de la République démocratique du Congo. Le Gabon quant à lui est représenté par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’Etat (CPPF). Les participants plancheront 4 jours durant sur la question de la communication au sein des organismes de sécurité sociale dont la place s’avère de plus en plus primordiale.

Lors de son intervention, le directeur général de la CNAMGS, Renaud Allogho Akoue a souligné l’importance que revêt une telle rencontre, tout en exhortant les participants à «aborder méthodiquement et appliquer avec rigueur les règles et recommandations qui seront énoncées lors de ce séminaire de formation».

Il faut noter que les travaux tourneront autour de trois thèmes, notamment les objets et les publics de la communication d’entreprise; elaborer un dispositif de communication et la communication. Autant d’éléments qui pourront être développés par les experts de la Mutualité sociale agricole et la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale. 

Le ministre de la Famille, de la Protection sociale et de Solidarité nationale, Paul Biyoghe Mba n’a pas manqué par la suite de souligner l’importance de ce séminaire. «Les OPS sont des entreprises dont les actions principales sont orientées vers l’extérieur  en raison des prestations du service sociale et du recouvrement des cotisations destinées au fonctionnement des dites prestations. Toutefois ils n’en reste pas des entreprises qui doivent coordonner harmonieusement leurs activités afin que la mission de service public qu’ils assurent soient de qualité, la communication est donc un élément centrale de l’action des organismes»; a t-il indiqué.

Ajoutant par la suite que «la pertinence du thème n’est donc plus à prouver tant au quotidien, les incompréhensions sont grande au sein des services des caisses et dans leur rapport avec les personnes exterieurs. Une communication efficace est donc un enjeux au sein des caisses tant elle impacte ses résultats aussi bien que ceux des politiques sociales». S’en sont suivis les assises à proprement parlé qui se tiendront jusqu’à ce jeudi 9 novembre 2017.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire