Les greffiers suspendent leur grève à 8 jours de la fin de l’année judiciaire

Des membres du bureau du Synagref © GMT

Après une paralysie qui a durée près de 4 mois, les choses semblent désormais être rentrées dans l’ordre entre le ministère et les greffiers. Lors de l’Assemblée générale qui s’est tenue ce vendredi 22 juin au Palais de justice de Libreville, le Syndicat national des greffiers (Synagref) a décidé de la levée de son mouvement de grève. Une décision qui devrait les emmener à reprendre le chemin des tribunaux dès la semaine prochaine à quelques jours de la fin de l’année judiciaire.

C’est à l’unanimité que les greffiers ont décidé de suspendre la grève générale qu’ils observaient depuis plusieurs mois. Cette décision fait suite à la signature d’un protocole d’accord proposé par leur tutelle pour la sortie de crise, cela été motivée selon les membres de cette organisation syndicale par la satisfaction des points de revendication.

Joint au téléphone par Gabon Media Time, le président du Syndicat national des greffiers, Georges Boupenga a souligné qu’au vue des avancés enregistrées ces derniers jours la poursuite du mouvement ne se justifiait plus. «Les quatres points inscrits dans le cahier des charges ont effectivement été satisfaits, notamment le paiement des salaires de la promotion 2017, l’établissement des cartes professionnelles des greffiers et l’adoption de certains textes administratifs», a-t-il confié.

Cette suspension du mouvement de grève des greffiers devrait donc permettre la reprise du travail sur l’ensemble du territoire national, et le retour à la normale dans le fonctionnement de l’appareil judiciaire.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire