Les gabonais d’ici et d’ailleurs boycottent la CAN 2017

A quelques heures de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations, cette compétition ne cesse de susciter certaine réprobation de la part de plusieurs citoyens. En effet, une campagne visant à boycotter l’événement prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux et laisse penser que la Can 2017 pourrait connaître quelques soubresauts. Des citoyens vivant au Gabon et même ceux de la diaspora ne manquent pas d’idées pour manifester leur opposition.

Depuis plusieurs semaines déjà des citoyens gabonais inondent les principaux réseaux sociaux d’images exprimant leur refus de la tenue de la Can dans le pays. On peut voir des billets brûlés ou déchirés, des profils avec des images disant « non à la CAN du sang » ou « #CAN2017WECANNOT ».

À l’étranger, même hargne, les gabonais font le déplacement devant le site Total pour dire non à la CAN qui se jouera cinq mois après les jours les plus effroyables que le Gabon ait connu, malgré l’hiver ils n’ont pas cessé de manifester depuis le 3 septembre dernier et par la même occasion dire non à la CAN 2017.

Plusieurs gabonais se sont engagés dans l’opposition farouche à la Can, des vidéos dans lesquelles les citoyens s’expriment en langues vernaculaires pour boycotter la CAN ont été mises en ligne. Ces dernières démontrent bien une véritable opposition à l’événement. Une mobilisation jamais vu, selon certains observateurs contre une compétition sportive !

« La vente plus de 70% des billets pour le match d’ouverture » a affirmé Alain Claude Bilie-By-Nze, porte parole du gouvernement, on reste toutefois sceptique face au scénario qui suivra, même si on peut toujours compter sur la plus grosse stratégie visant à distribuer des t-shirts, des gadgets et une modique somme d’argent pour remplir les gradins. Il faut qu’on le dise, cette CAN manque totalement d’engouement et cela est de plus en plus perceptible.

Laissez votre avis