Les footballeurs gabonais enfin reconnus à leur juste valeur ?

Gabon Gabonmediatime Panthères Du Gabon
Les joueurs des Panthères Du Gabon © D.R.

Longtemps considérés comme des footballeurs de seconde zone par les observateurs internationaux malgré un talent certain, les footballeurs gabonais semblent de plus en plus inscrire leurs noms dans les grands livres du football africain pour certains et mondial pour d’autres. De Mario Lemina a Denis Bouanga, en passant par Écuele Manga et surtout Pierre Emerick Aubameyang, les footballeurs gabonais sont désormais considérés au même titre que ceux d’autres nations africaines. 


Une éclosion difficile 

Si les Théodore Zue Nguema, Daniel Cousin, Éric Mouloungui et autre Rodrigue Moundounga et Paul Kessany, ont longtemps porté le flambeau du football gabonais aussi bien au niveau local qu’à l’international, ces derniers n’ont pas eu la chance de briller de milles feux comme ont pu le faire les Didier Drogba, Samuel Eto’o, Geremi Njitap ou encore Jay Jay Okocha. Loin de n’avoir pas le talent nécessaire pour atteindre ce niveau, les footballeurs gabonais ont souvent pêché par manque de constance, voire de consistance. Résultat, ils n’ont jamais obtenu les retombées qu’ils auraient pu mériter, et ont fini pour la plupart dans des championnats de seconde zone. 

Une génération dorée ?

Néanmoins, s’ils n’ont pas eu l’opportunité d’exploser au plus haut niveau, ils ont inspiré la génération actuelle portée par un Pierre Emerick Aubameyang. Meilleur buteur en Bundesliga devant Robert Lewandowsky du Bayern Munich, meilleur buteur en Premier League pour sa première saison complète, meilleure buteur africain de la décennie, le fils de Pierre Aubame affole les statistiques. Ce n’est donc pas un hasard qu’il soit nominé constamment aux plus prestigieuses récompenses individuelles. Symbole d’une génération capable de tout sur un terrain, l’attaquant international gabonais offre à chaque apparition un nouveau regard sur les footballeurs gabonais. 

Dans son sillage, Denis Bouanga pour qu’il est une idole absolue, est aujourd’hui l’arme offensive numero 1 des Verts de Saint Étienne, club qui a révélé un certain…Aubameyang. Loin d’être les seuls à ce niveau, Bouanga et PEA, sont accompagnés d’un Mario Lemina métronome de Galatasaray et récemment encensé par Falcao qui l’a qualifié de « roi du milieu de terrain », mais aussi du solide Aaron Appindangoye de Sivasspor, Ecuele Manga et Didier Ndong de Dijon. Loin d’être exhaustive, cette liste souligne l’impact actuel des footballeurs gabonais à l’international. 

Les Panthères en zone d’ombre 

Si on peut être fier de ces jeunes joueurs qui bonifient l’image du Gabon et du sport gabonais à l’échelle mondiale, on notera cependant leurs difficultés à créer des synergies favorables au développement de l’équipe nationale. Conséquence, les résultats décevants des Panthères ont un impact plutôt négatif sur la carrière de ces joueurs. À leur décharge, entre « amateurisme », changement d’entraîneurs fréquents, et implication inopinée et maladroite des politiques, le climat ne leur est pas souvent favorable. 

Quoi qu’il en soit, cette génération symbolisée par celui que s’arrachent le FC Barcelone, l’Inter Milan, le PSG ou encore la Juve comme l’a récemment souligné le site 10sport.fr, a déjà su tirer la couverture vers le football gabonais. La génération suivante avec notamment Noah Lemina déjà au PSG, pourrait aller encore plus loin, et c’est mérité.

Laissez votre commentaire