Les fonctionnaires gabonais désormais sous bons de caisse

Le trésor public gabonais © D.R

Comme nous l’évoquions dans notre article intitulé, Santé et affaires sociales : le calvaire de la distribution des bons de caisse subi par les agents, plusieurs agents e l’administration publique sont dorénavant sous bons de caisse.

En effet, comme leurs collègues des ministères de la Santé, des Affaires sociales, mais aussi de l’Éducation nationale, les agents en poste au ministère de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts n’étaient pas présents aux guichets de leurs banques, ce 25 juillet 2017. Pour cause : ces derniers sont dorénavant  payés, jusqu’à nouvel ordre, sur bons de caisse.

Cette situation semble désormais être en passe d’être généralisée sur l’ensemble des administrations. Ainsi, selon le site DirectInfosGabon en prenant cette mesure de mise sous bons de caisse, de l’ensemble des fonctionnaires, le gouvernement voudrait procéder au contrôle des effectifs des agents de l’Etat dont il qualifie d’insoutenable la masse salariale. 

Il faut noter que cette mesure inédite, intervient peu de temps seulement après la signature avec le Fonds monétaire internationale (FMI) d’un accord élargi de 642 millions de dollars au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) en faveur du Gabon. En effet, parmi les directives du FMI figure la maîtrise de la masse salariale et le recrutement non contrôlé des agents de la Fonction publique.

Cependant, le contrôle par le paiement du salaire des agents sur bons de caisse est-il suffisant pour ramener la masse salariale à un niveau soutenable? S’interrogent nos confrères.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire