Les fonctionnaires désormais payés au trentième

Le trésor public gabonais © D.R

Le ministre de la fonction publique, Jean Marie Ogandaga, a soumis au Conseil des ministres qui l’a adopté, un projet d’ordonnance portant modification du Statut général de la Fonction publique, qui prévoit entre autres le paiement au trentième.

L’information a été donnée par le porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, au moment de la lecture du communiqué final du Conseil des ministres de ce vendredi 23 février 2018, sur les antennes de Gabon 1ère.

En effet, le gouvernement a entériné un projet d’ordonnance portant modification de la loi n°1/2005 du 4 février 2005 portant statut général de la Fonction publique avec comme principale innovation, «l’instauration du paiement au trentième pour que le versement de la rémunération se fasse désormais au prorata du nombre de jours travaillés», précise le communiqué final du Conseil des ministres.

C’est à dire qu’un fonctionnaire qui ne travaillera pas 5 jours dans le mois, ne sera payés ces jours. Ainsi, selon le principe du paiement au trentième, le fonctionnaire se verra retirer -5 jours sur 30. Il ne sera payé que 25 jours. Une mesure empruntée au secteur privée que le gouvernement entend désormais appliquer à la Fonction publique. 

Par ailleurs, les nouvelles dispositions du statut général de la Fonction publique prévoient également, le retrait du domaine législatif de toutes les dispositions relatives à la rémunération des agents publics, la suppression de l’unicité des grilles, la suppression de l’indemnité de services rendus.

Laissez votre commentaire