Les environnementalistes tirent la sonnette d’alarme sur le braconnage du lamantin

Le braconnage de ce mammifère en voie de disparition est un sujet qui préoccupe les environnementalistes. C’est donc pour prévenir cette situation qu’ils ont tenu à attirer l’attention du gouvernement sur le braconnage de cette espèce qui pourrait conduire à son extinction au Gabon dans un proche avenir.

D’après les observations des experts de l’environnement, cette espèce animale aquatique a déjà complètement disparu de l’estuaire du pays, notamment dans la région de la Mondah. Il a de ce fait trouvé refuge dans la région du Bas-Ogooué. «Longtemps répandue sur la région de l’Estuaire particulièrement dans la Mondah, la quantité qu’il en reste n’est observable que dans les lagunes Banio, Nkomi, Ndougou et Iguela», souligne t-on.

En outre, ils indiquent qu’il est nécessaire de protéger cet animal car sa présence est un indicateur de la bonne santé des écosystèmes. Sur le plan légal, cette espèce​ est intégralement protégée. Ainsi toute personne trouvée en possession d’un quelconque trophée est passible de prison allant de cinq mois à un an et d’une amende de 2 à-coup​ 10 millions de FCFA. Au niveau international, cette espèce animale aquatique est aujourd’hui protégée par la Convention des espèces en voie de disparition (CITES).

Laissez votre avis