samedi,26 novembre 2022
AccueilA La UneLes entreprises gabonaises et japonaises en session B To B pour un...

Les entreprises gabonaises et japonaises en session B To B pour un renforcement de la coopération

Ecouter cet article

En séjour au Gabon du 23 au 30 octobre 2022, la délégation de l’Association japonaise pour le développement économique de l’Afrique (Afreaco) a pris part ce mercredi 26 octobre 2022 à une session d’échanges B to B organisée à l’initiative de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI Gabon). Il était question lors de cette rencontre entre entreprises gabonaises et japonaises d’identifier les potentielles collaborations dans divers secteurs. 

Ce sont près d’une dizaine d’hommes d’affaires du pays du Soleil levant qui ont pris part, au côté de chefs d’entreprises gabonais, à cette session B to B  organisée par l’ANPI Gabon. Une rencontre qui fait suite à la signature d’un mémorandum d’accord (MOU) entre cette dernière et l’Afreaco et qui a été l’occasion d’échanger avec le secteur privé  gabonais, constitué d’entreprises exerçant dans des secteurs d’activités tels que : le BTP, l’industrie, l’urbanisme, l’énergie et la transformation du bois.

Selon les responsables de l’ANPI, cette session d’échanges a pour objectif de permettre un renforcement de la coopération entre les deux pays dans le domaine de  la promotion des projets des investissements dans le but de créer des joint-ventures ou des sociétés  mixtes; conformément aux accords bilatéraux entre le Gabon et le Japon. « Il y a déjà des signaux qui nous semblent déjà favorables et certains opérateurs japonais ont déjà manifesté un intérêt plus qu’appuyer concernant certains secteurs », a relevé Cédric Ratanga, Conseiller du directeur général de l’ANPI Gabon. 

Pour sa part l’ambassadeur du Japon au Gabon Shuji Nogushi a rappelé les bonnes relations de coopération entre le Gabon et son pays mais qui selon lui mérite d’être plus approfondi notamment dans le domaine économique. « Il faut reconnaître que les relations n’étaient pas très actives. La signature entre l’Afreaco et l’ANPI pourrait permettre de tirer des résultats concrets en matière économique », a-t-il indiqué. 

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x