Les églises de réveil prendront part au dialogue politique d’Ali Bongo

En prélude à la tenue du dialogue national prôné par Ali Bongo, qui doit s’ouvrir ce mardi 28 mars à Libreville, la Communauté pentecôtiste, charismatique de réveil (CPCR) a animée une conférence de presse au Radisson Blu hôtel. L’objet de cette rencontre portait sur la    participation au dialogue national qui se déroulera au stade de l’amitié dans les prochains jours.

A l’invite du ministère en charge du Dialogue politique, la Communauté pentecôtiste, charismatique et de réveil, composée de plusieurs pasteurs, présidents de mouvements et associations religieux, a répondu favorablement à l’appel lancé par Ali Bongo sur le dialogue politique. Cette rencontre qui devrait permettre de prendre des décisions majeures pour l’avenir du pays a trouvé une oreille attentive auprès des hommes de Dieu.

Cette acceptation de CPCR fait suite à la prise en compte d’un certain nombre de préalables qu’ils s’étaient posés en interne en contrepartie de leur présence. Au cours de cette échange avec les médias, le coordonnateur de cette communauté, Francis Michel Mbadinga, a indiqué qu’il s’agissait «d’ouvrir la porte de la réflexion à l’ensemble des églises de réveil dans leur diversité ; s’engager à parler d’une seule voix ; faire preuve d’unité et de solidarité ; recevoir mandat officiel du collège pastoral en assemblée générale pour désigner leurs représentants à ce dialogue».

Par ailleurs, l’adhésion des églises de réveil a pour objectif de mettre en exergue les propositions et messages qui reflètent la vision de l’Eglise pour le Gabon, des solutions qui selon Francis Michel Mbadinga   se doivent d’être exprimées à la face de l’élite politique et de la nation toute entière.

Laissez votre avis