Les «Café-mathématiques» pour emmener les élèves à s’intéresser aux mathématiques

Après l’instauration des établissements scolaires à vocation scientifique tels que le Prytanée militaire de Libreville ou encore le lycée scientifique, la question concernant l’amélioration de l’enseignement des mathématiques au Gabon demeure. Ainsi, la ministre déléguée à l’Éducation nationale Lucie Akalane s’est entourée des enseignants de mathématiques et des pédagogues ce samedi dernier lors d’un «Café-mathématiques» pour apporter des éléments de réponses à cette problématique.

Réunis au sein de l’École normale supérieure (ENS), les éducateurs gabonais ont débattu sur le thème «Réflexion sur l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques au Gabon». Une initiative louable de l’association Top Sciences et de l’Organisation des mathématiciens et enseignants du Gabon (Omega) qui a par la suite été parrainée par le ministère de l’Éducation nationale.

Ce café-mathématiques, le premier dans le genre pourrait se perpétuer dans le cadre du renforcement des techniques utilisées pour favoriser l’apprentissage mais surtout pour aider les élèves à assimiler cette matière. Toutefois, l’association Top Sciences et l’Organisation des mathématiciens et enseignants du Gabon ne se sont pas limitées à de simples discussions, elles ont par la suite présenté les fruits de leurs intelligences, des ouvrages ayant pour objectif de compléter les enseignements donnés en classe.

Laissez votre avis