Les blocs sanitaires de 28 établissements de Libreville réhabilités par le ministère du Budget

Visites des blocs sanitaires renovés © GMT

Le ministère du Budget et des comptes publics, représenté par le Conseiller du ministre, en charge des marchés publics et de l’optimisation des commandes publiques, Ghislain Bingangoye et le Directeur général adjoint du budget et des finances publiques, en charge des marchés publics, Pépécy Ogouliguendé ont réceptionné le vendredi 10 novembre dernier, les blocs sanitaires rénovés dans le cadre du projet «Hygiène scolaire» de 28 établissements primaires et secondaires de Libreville et ses environs.



L’école publique de Siban 1 a été le cadre de la remise officielle des clés des blocs sanitaires par les PME adjudicataires des travaux de réfection au représentant du ministère du Budget et des comptes publics, le Conseiller du ministre, qui les a ensuite remis à la directrice de l’établissement en présence du Directeur général adjoint du budget et des finances publiques, en charge des marchés publics, Pépécy Ogouliguendé et des représentants du ministère de l’Education nationale, des associations des parents d’élèves, des élèves  et des enseignants.

L’aboutissement du projet Hygiène scolaire offre aux élèves et aux enseignants des sanitaires propres et en bon état. «C’est un projet qui nous tenait à cœur, d’autant qu’il était d’intérêt général»; a précisé  Ghislain Bingangoye Conseiller du ministre du Budget et des comptes publics en charge des marchés publics et de l’optimisation des commandes publiques, tout en souhaitant que les bénéficiaires en fasse un bon usage de ces nouvelles installations qui dans le cadre de leur première phase auront coûté globalement 300 millions de F CFA.

Le Directeur général adjoint du budget et des finances publiques, en charge des marchés publics, Pépécy Ogouliguendé, s’exprimant à son tour a reconnu qu’«un niveau élevé d’hygiène individuelle  en milieu scolaire ne peut être obtenu que si les locaux des élèves, et en particulier les sanitaires sont propres et bon en état», soulignant le «fort impact social» dudit projet qui, selon elle, aura des bénéfices sur l’assiduité et les résultats des élèves.

Pour rappel, en prévision à la rentrée scolaire 2017-2018, le ministère du Budget et des comptes publics sur la base de ses crédits, avait initié il y a un peu plus d’un mois le projet Hygiène scolaire en collaboration avec le ministère de l’Education nationale qui en est le bénéficiaire.  Ainsi, c’est 28 établissements scolaires, primaires et secondaires de Libreville, Akanda et Owendo qui ont vu leurs blocs sanitaires entièrement rénovés.

Laissez votre commentaire