Les agents du ministère du budget réclament le paiement immédiat de leurs primes

Les agents du ministère du Budget et des Comptes publics observent un mouvement d’humeur depuis ce lundi 15 mai à leur  siège, sis au Centre-ville de Libreville.

Ces fonctionnaires dont le travail consiste à régler les dépenses de l’Etat réclament le paiement immédiat de leurs primes de rendement. Pour Etienne Safou Tchiama, secrétaire général du Syndicat du Budget et de la dépense publique (Synabdp), «cette grogne est la conséquence du ras-le-bol des agents qui accusent près de trois mois d’impayés de primes de rendement».

«La tutelle ne fait pas assez d’efforts pour évacuer cette dette, alors que le personnel des départements ministériels ne cesse de faire preuve de compréhension», a confié Etienne Safou Tchiama, à l’hebdomadaire La Loupe. 

Laissez votre avis