Les agents du ministère de l’Economie en grève générale illimitée

© Jeune Afrique

C’est dans un procès verbal d’assemblée générale conjointe, daté du lundi 24 avril, que le collectif des syndicats du 2ème groupe des administrations assimilées du ministère de l’Economie, de la prospection et de la programmation du Développement Durable, a annoncé le lancement d’un mouvement d’humeur suite à la non satisfaction de leurs revendications.

En effet, ce collectif d’agents du ministère de l’Economie qui comprend entre autres les agents de la direction générale de la concurrence et de la consommation représentée par  le Synacc et la Sacc, de la direction générale de la dette dont les regroupés au sein du Synadgd et de la direction générale de l’Economie et de la politique fiscale affiliés au Symega, vient d’annoncer le lancement d’une grève générale illimitée au sein de cette administration. Celle-ci fait suite à l’échéance du préavis de grève déposé le 12 avril 2017 auprès de la tutelle.

Faisant le compte rendu de la séance de travail qui s’est tenue avec le secrétaire général adjoint du ministère de l’Economie, le bureau du collectif a informé ses syndiqués que, concernant le paiement intégral des primes, ce dernier a indiqué que  «les autorités ministérielles sont demeurées les mêmes et les problèmes ne leur sont pas inconnus». Il a par ailleurs tenu à rassurer les agents que le gouvernement était conscient qu’il «leur doit deux mois d’arriérés de primes».

Concernant la suppression de la décote qui ne devait durer qu’un semestre, le agents ont «émis le voeux que celle-ci soit supprimée dès maintenant et qu’elle soit immédiatement remboursée».

En outre, sur la régularisation des situations administratives, le secrétaire général adjoint du ministère a promis «instruire les responsables des ressources humaines des différentes directions (…) afin d’identifier la situation de chaque agent» et y remédier.

Toutefois, ces assurances données par le responsable n’a que très peu convaincu le collectifs des agents des directions du ministère de l’Economie, qui lors de l’assemblée générale a donc décidé «d’entamer un mouvement de grève illimité, avec service minimum allant de 7 heures 30 mn à 10 heures 00 ce à compter de ce mardi 25 avril 2017».

Laissez votre avis