jeudi,21 janvier 2021
Accueil Derniers articles Les agents de l’AGP boycottent la parution de Gabon Matin ce 28...

Les agents de l’AGP boycottent la parution de Gabon Matin ce 28 décembre

Alors que l’opinion pensait la situation apaisée au sein de l’Agence gabonaise de presse, la réalité est tout autre. En effet, face à la roublardise dont ferait montre la direction générale, les agents réunis au sein du Syndicat national des Agents de la communication publique (Synacop) ont décidé de boycotter la production du journal Gabon Matin prévue pour ce lundi 28 décembre 2020. 

C’est par le biais d’une correspondance adressée à l’Administrateur provisoire de l’AGP que le président de cette structure syndicale Franck Obame a tenu à interpeller ce dernier sur le mépris dont les agents font l’objet. En effet, malgré la bonne volonté affichée « en continuant d’assurer le fonctionnement normal des activités par la production du journal Gabon Matin n°1772 » le directoire n’a jamais daigné tenir ses promesses. 

Occasion pour le Synacop/AGP de s’indigner du traitement subi par une partie des agents qui depuis un peu plus d’une semaine n’auraient toujours pas perçu leur dû alors que l’engagement avait été pris lors de l’échange avec le ministre de la Communication. Toute chose qui a contraint les agents à envisager un boycott de la production du journal.

« Face à ce triste constat, le Synacop/Agp et l’ensemble du personnel ont le regret de vous informer que la rédaction ne pourra pas assurer la production du journal Gabon Matin n°1773 pour le lundi 28 décembre 2020 », peut-on lire dans la correspondance. Une information confirmé par le Vice-président du  Synacop/Agp et chef de service sports Kennedy Ondo Mba qui tout s’insurgeant contre « le manque de sérieux de la direction générale » tenu à s’excuser auprès des lecteurs et des autorités notamment le ministre de la Communication Edgard Anicet Mboumbou Miyakou. « Nous ne pouvons pas continuer à travailler dans ces conditions où on fait dans du bricolage pour faire paraître Gabon Matin, alors que des pères et des mères de famille n’arrivent pas à joindre les deux bouts », nous a-t-il confié au téléphone.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Bestheinfusion