Les abonnés de Gabon Télécom et Libertis privés de réseau internet

Gabon Telecom © D.R

Depuis le samedi 18 février, les abonnés de téléphonie mobile et internet de Gabon Telecom/Libertis ont été privés de la connexion internet jusqu’à ce dimanche en fin d’après midi. Une coupure qui a occasionné des gênes importantes notamment chez les opérateurs économiques.

Tard dans la nuit d’hier, les abonnés des services internet mobile et fixe de la société Gabon Telecom filiale du Groupe Maroc Telecom ont constaté qu’ils ne pouvaient plus avoir accès à internet, et ce, jusqu’en fin de cette après-midi. Malgré les icônes 4G et 3G qui s’affichaient sur les mobiles, aucune donnée ne chargeait. Pourtant les Ko étaient défalqués. Du côté du service client Libertis qui n’hésite pas souvent à notifier à ses clients l’insuffisance du crédit pour passer un appel, il n’y a eu aucune communication sur cette coupure qui a certainement causé des désagréments aux opérateurs économiques et aux usagers de ses services, tels que les tenanciers des sites internet qui n’ont pas pu mettre en ligne leurs articles.

Un silence de Gabon Telecom qui, il faut le dire, est une marque de déconsidération dont est coutumière l’entreprise. Vous vous souviendrez qu’en septembre dernier, la connexion internet était coupée de 18 heures à 6 heures du lendemain sans que la compagnie ne daigne renseigner ses abonnés sur les véritables raisons des perturbations. En outre, elle n’avait pas manqué de faire un communiqué sommant sa clientèle  de payer les factures du mois de septembre sous peine de coupure alors que ces derniers n’avaient consommé les services qu’à moitié.

Des habitudes qui emmenent à se questionner sur l’effectivité des droits des consommateurs en République gabonaise où semble-t-il le client serait roi. N’est-ce pas une farce?

Laissez votre commentaire