Les 270 millions de Fcfa promis par Ali Bongo lors du One Planet Summit ont été décaissés

Ali Bongo Ondimba, lors du «One Planet Summit» de Paris © DCP

Le gouvernement gabonais par le biais du ministère de l’économie, de la perspective et de la programmation du développement, vient en effet de décaisser les 500 000 dollars, soit 270 millions de Fcfa promis lors du One Planet Summit  par Ali Bongo en décembre dernier.

C’est en marge du One Planet Summit en décembre dernier à Paris, qu’Ali Bongo avait promis au nom du Gabon, un apport de 500000 dollars, soit environ 270 millions de Fcfa en faveur de cette initiative sur le climat. De la parole aux actes donc, l’Etat gabonais vient de décaisser cette importante dotation à l’endroit de cette initiative.

C’est Regis Immongault, Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement, qui s’est chargé de matérialiser cet accord ce jeudi 19 janvier 2018, en présence de Stephen Jackson, Représentant résident du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

Rappelons que l’année 2016 a été l’année la plus chaude depuis le début des relevés de températures et, en novembre 2016, l’Organisation des Nations Unies a annoncé que les températures dépassaient de 1,2 degré Celsius les niveaux pré-industriels, d’où l’urgence pour les Etats de trouver les solutions adaptées sans attendre, car le changement climatique accroît les incertitudes et menace la lutte contre la pauvreté.

Le Gabon souhaite donc par cette contribution, servir de catalyseur pour une forte mobilisation de ressources au profit de l’Initiative africaine d’adaptation en vue de répondre au plus vite à cette problématique.

Laissez votre commentaire