Léon Paul Ngoulakia est libre !

Arrêté le 22 septembre dernier à bord de son véhicule et conduit manu malitari par des gendarmes à la Direction générale de la recherche (Camp Roux), le service d’investigation de ce corps de l’armée gabonaise, Léon Paul Ngoulakia a été présenté à un juge d’instruction cette après-midi a-t-on appris d’un proche de l’homme politique.

Le juge d’instruction du premier cabinet qui a instruit l’affaire, n’ayant pas suffisamment d’éléments à lui reprocher, une ordonnance de mise en liberté lui a été délivrée.

L’ancien candidat à la présidentielle du 27 août dernier a donc retrouvé sa pleine liberté, ce mercredi 28 septembre en après-midi.

Laissez votre avis