mardi,20 octobre 2020
Accueil A La Une Législatives partielles: Mabiala boute le PDG du 1er arrondissement de Mouila 

Législatives partielles: Mabiala boute le PDG du 1er arrondissement de Mouila 

Les Molvinois peuvent enfin souffler. Le nom de leur  nouveau député est, semble-t-il connu. Selon les résultats provisoires et sous réserve du contentieux électoral, Serge-Maurice Mabiala, député du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité (RPM) serait arrivé en tête lors du deuxième tour des législatives partielles dans le 1er siège du 1er arrondissement de la commune de Mouila, tenues les 10 et 31 août 2019. Le député sortant du Parti démocratique gabonais (PDG), Léon Nzouba, vient ainsi conforter l’idée selon laquelle le PDG ne fait pas de second mandat à Mouila. 

C’est sans surprise que le candidat du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité (RPM), Serge-Maurice Mabiala arrive en tête des résultats provisoires du second tour des législatives partielles au 1er siège du 1er arrondissement de la commune de Mouila. En effet, avec 58% des voix, le candidat RHM arrive devant son adversaire du PDG qui mord la poussière malgré son avance du premier tour de ces élections en octobre 2018. 

Ainsi, le QG de campagne du candidat de l’opposition est ébullition depuis l’annonce de ces résultats dans ce chef-lieu de la province de la Ngounié. Le nouvel élu de cette circonscription électorale très disputée entre l’opposition et le parti au pouvoir a même fait un tour de ville afin de célébrer sa victoire et montrer qui est le nouveau représentant du peuple dans le 1er siège du 1er arrondissement de la commune de Mouila.

Si ces résultats sont confirmés, les Molvinois peuvent être fiers d’avoir exprimé leur volonté d’alternance dans cette circonscription. De plus, ils viennent de démontrer que Mouila n’est pas la chasse gardée du Parti démocratique gabonais, contrairement à ce que pensait Léon Nzouba qui avait fait la promesse de tout faire pour décrocher la victoire, car, disait-il, la ville de Mouila ne pouvait être laissée « dans les mains de l’opposition ».

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Cette leçon, Léon Nzouba et le Parti démocratique gabonais ne l’oublieront pas de si tôt dans la province de la Ngounié. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt