Législatives / Guy Christian Mavioga : «nous aurons même souhaité que cela soit reporté au-delà du mois d’avril 2018»

Guy Christian Mavioga © GMT

Faisant suite à la décision de la Cour Constitutionnelle numero 020/CC, datée du 11 juillet dernier, portant report des élections législatives, le secrétaire exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC), par ailleurs porte-parole de la majorité présidentielle, Guy Christian Mavioga, a au cours d’un entretien accordé au site Gabonactu, exprimé son satisfecit face à ce report.

Estimant que le rendu de la Cour était souhaité car elle permettra de mettre en oeuvre les différentes réformes adoptées lors du Dialogue politique organisé il y a quelques mois par Ali Bongo. «La décision de la Cour constitutionnelle est une bonne décision, nous aurons même souhaité que cela soit reporté au-delà du mois d’avril 2018», a déclaré le leader du BDC.

Ainsi, pour le porte-parole de la majorité, il est souhaitable de mettre en place les conditions de transparence avant la tenue des élections pour éviter qu’elles donnent encore lieu à des contestations. Il faut noter que parmi ces résolutions, Guy Christian Mavioga a cité, la mise en place du Centre gabonais des élections (CGE), une structure qui sera constituée à parité entre les membres de la majorité et de l’opposition. Le CGE devra remplacer la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

Autres résolutions, on devrait procéder à un nouveau redécoupage électoral et mettre en place d’une liste électorale fiable pour l’organisation des élections «beaucoup plus crédible».

Pour rappel, la décision de la cour constitutionnelle, marque un deuxième report des élections législatives, le mandat des députés de cette mandature ayant expiré depuis décembre 2016.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire