Législatives 2018: le PDG renonce à l’investiture de Frida Mindoungani

Eric Dodo Bounguendza, SG du PDG © GMT

Le Parti démocratique gabonais (PDG) a finalement renoncé à l’investiture de Frida Mindoungani, dans le 6ème arrondissement de Libreville, investiture vivement contestée par son parti le Centre des libéraux réformateurs (CLR) en la remplaçant par Placide Nzoghe.

Acculé par Jean Boniface Assélé, président du CLR qui affirmait à l’occasion d’un conseil exécutif de son parti  qu’il avait 4 ou 5 de ses candidats qui ont été pris par le PDG, alors qu’il était allé les chercher au sein de leurs familles respectives pour ensuite les former à la politique, le Parti démocratique gabonais a finalement opté pour le remplacement de l’actuelle mairesse du 6ème arrondissement Frida Mindoungani par Placide Nzoghe.

Le PDG a finalement revu sa copie pour investir un de ses militants aux fins dit-on, de garder la cohésion dans la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE) lors des législatives  dont le premier tour est prévu le 6 octobre prochain.

Laissez votre commentaire