Législatives 2018: Paul Marie Gondjout reconnaît sa défaite face à Madeleine Berre

Paul Marie Gondjout et Madeleine Berre © D.R/GMT

C’est la grande déception pour l’opposition au terme des élections législatives et locales de ce 6 octobre qui ont été largement remportées par le Parti démocratique Gabonais (PDG). Ainsi  sur le siège du 1er arrondissement de la commune de Lambaréné le principal challenger de l’actuel ministre de la Promotion des Investissements, Madeleine Berre en l’occurrence le secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale Paul Marie Gondjout a reconnu sa défaite au terme des opérations de vote.

Le réveil a semblet-il été brutal du côté de la ville du Grand Blanc, où l’un des ténors de l’opposition vient de perdre face au parti au pouvoir. Dans une déclaration sur son compte Facebook, le secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale Paul Marie Gondjout admet sa défaite au premier tour de l’élection législative. « C’est une déception pour moi et les électeurs qui ont cru au changement », peut-on lire.

Revenant sur le déroulement de ce double scrutin qui a vu le PDG réaliser un véritable raz de maré, il estime que cette défaite de l’opposition est le fait d’une « forte abstention et le désenchantement d’une population désabusée par la profonde crise politique et économique qui sévit dans notre pays ». « De nécessaires enseignements devront en être tirés après le 27 octobre », a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire