Législatives 2018: Ntoutoume Ayi face aux populations du Ciciba malgré les intimidations

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, candidat pressenti aux législatives à Akanda © D.R/GMT

Après avoir été empêché de s’exprimer devant les populations du quartier «Ciciba», sis à Akanda au nord de Libreville, le candidat pressenti aux élections législatives et membre de l’Union nationale, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi entend bravé ce samedi 23 juin les tentatives d’intimidations dont il fait l’objet. Il sera donc face aux populations de cette circonscription pour évoquer les différents sujet d’actualité.

Candidat pressenti aux élections législatives censées se tenir cette année, Jean Gaspard avait été empêché le 9 juin dernier de s’exprimer devant les populations du quartier «Ciciba», sis à Akanda au nord de Libreville. Tenace, l’ancien porte parole du candidat à la présidentielle du 27 août 2016, Jean Ping,  entend réitérer l’organisation de sa causerie ce samedi 23 juin.

Joint par Gabon Media Time, le cadre de l’Union nationale a tenu à rassurer les populations sur la tenue effective de cette rencontre. «Dans mon communiqué de presse du 9 juin 2018, j’avais annoncé aux compatriotes du quartier “Ciciba” et à l’opinion que j’allais revenir tenir cette causerie le samedi 23 juin 2018. Je suis un homme de parole. Je ne me laisse ni distraire, ni intimider par les manœuvres de ceux qui veulent s’imposer au Gabonais malgré le rejet qu’ils inspirent à chacun de nos concitoyens», a-t-il martelé.

Ces élections législatives dont la date reste à préciser par le Centre gabonais des élections, seront sans nulle doute un grand moment d’envolée lyrique, l’opposition ambitionnant d’ailleurs de relever l’exploit d’obtenir la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Rendez-vous est donc pris pour ce samedi 23 juin 2018 à 15 heures au Ciciba.

Laissez votre commentaire