mercredi,27 octobre 2021
AccueilA La UneLégislatives 2018: Malonga Mouelet obtient l'invalidation de la candidature de Chantal Myboto

Législatives 2018: Malonga Mouelet obtient l’invalidation de la candidature de Chantal Myboto

Ecouter cet article


Alors que son parti annonçait la validation de sa candidature par la Cour constitutionnelle sans l’avoir notifié, cette dernière a finalement été invalidée au terme d’une requête en contestation de l’appartenance à l’Union nationale du suppléant de Chantal Myboto, Lambert Assang, déposée par Gabriel Malonga Mouelet, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) sur le même siège.

Adversaires  sur le 1er siège du 1er arrondissement  de Libreville, les candidatures PDG de Gabriel Malonga Mouelet et celle UN de Chantal Myboto étaient du fait de la puissance  de leurs écuries, les plus sérieuses pour convoiter le mandat de député de cette circonscription électorale.

L’affrontement tant attendu n’aura finalement pas lieu. Les raisons, une requête introduite par le candidat PDG Gabriel Malonga Mouelet afin d’obtenir l’invalidation de la candidature de Lambert Assang, suppléant de Chantal Myboto qu’il accusait d’appartenir au Parti démocratique gabonais.

Cette information avait fait l’objet d’un démenti  de la part de Chantal Myboto, affirmant que son suppléant n’était pas membre du PDG puis carte de membre de l’Union Nationale du concerné en appuie, elle avait déclaré qu’ « Il était libre de continuer sa carrière politique où bon lui semble », pouvait-on lire sur une attestation de nonappartenance datée du 14 septembre et signée d’Ambroise Ntoutoume Ndong secrétaire fédéral PDG.

Pour contrer le recours de Gabriel Malonga Mouelet, Chantal Myboto avait présenté à la Cour constitutionnelle la carte de membre de l’Union nationale de Lambert Assang, datée de 2015 et signée du président du parti, Zacharie Myboto.

Des éléments qui semble-t-il n’ont pas suffit à démontrer aux juges de la Cour constitutionnelle l’appartenance de Lambert Assang à l’Union nationale plutôt qu’au Parti démocratique gabonais et donc d’entraîner la validation de leur candidature.

C’est donc un boulevard pour le pedegiste Gabriel Malonga Mouelet qui en obtenant l’invalidation de la candidature de Chantal Myboto, se retrouve en pôle position pour conserver le poste de député  le 1er siège du 1er arrondissement de la commune de Libreville.

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Enami Shop