Législatives 2018: l’Union nationale ne soutient que le RHM et les partis de la Coalition au second tour

Zacharie Myboto, président de l'Union Nationale © GMT

C’est dans une note circulaire datée du 25 octobre 2O18 que le président de l’union nationale Zacharie Myboto, a instruit les  militants et responsables locaux et nationaux de soutenir les candidats du Rassemblement héritage et modernité (RHM) et de l’Union nationale (UN) restés en lice pour le second tour des élections législatives prévu pour ce samedi 27 octobre 2018, ainsi que les autres candidats des formations politiques issues de la Coalition pour la nouvelle République (CNR).  

C’est conformément à l’accord passé le 8 septembre dernier entre UN et le RHM, que le président de l’Union nationale a sommé ses troupes de soutenir indéfectiblement tous les candidats de ces deux formations politiques qui prendront part au second tour du scrutin ce samedi 27 octobre 2018.

Par ailleurs, Zacharie Myboto a clairement indiqué qu’en dehors du Rassemblement héritage et modernité, l’Union nationale n’apportera  aucun soutien à un candidat non membre de la Coalition pour la nouvelle République, et à aucun candidat Indépendant. « Le soutien de l’Union nationale à un candidat non membre de la CNR devra être approuvé par le Président ou le Secrétaire exécutif du parti », a t-il rappelé.

Chaque adhérent est donc tenu  au respect des dispositions de l’article 4 des statuts de ce parti politique de l’opposition. En cas de violation de ses dispositions, l’indelicat s’expose à une exclusion conformément à l’article 5 desdits statuts.

Laissez votre commentaire