Législatives 2018: le BDC à la conquête de la commune d’Owendo

Guy Christian Mavioga, Secrétaire général exécutif du BDC © GMT

En prélude aux élections législatives prévues se tenir en avril prochain selon les recommandations de la Cour constitutionnelle, les populations d’Owendo-port étaient les hôtes du secrétaire général exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC), Guy Christian Mavioga et d’une délégation de cette formation politique de la majorité présidentielle qui soutient l’action d’Ali Bongo. Il était question de présenter non seulement la vision politique BDC, mais aussi les candidats qui défendront ses  couleurs dans cette circonscription.

C’est en présence des notables et sages de ce quartier de la commune d’Owendo, que le secrétaire général exécutif du BDC a tenu à entretenir les populations sur la situation sociopolitique du pays, alors que se prépare le renouvellement de l’Assemblée nationale. A cette occasion, il a décliné la vision de ce parti pour ce quartier de la ville portuaire.

Après le mot de bienvenu du notable Mayombo Jean Claude, qui s’est felicité de l’initiative prise par le leader du BDC de venir à la rencontre des populations, ce dernier a expliqué que l’objectif de cette rencontre était de définir ensemble une nouvelle alliance entre sa formation politique et la commune d’Owendo qui selon lui demeure dans l’obscurité alors qu’elle est au coeur du développement économique du pays.

Cette alliance serait formalisée par le positionnement, lors des prochaines élections législatives, de la  jeunesse autochtone de cette ville, afin qu’elle puisse défendre valablement ses intérêts et ceux de leur circonscription. «Nous avons estimé que la bonne procédure était de venir discuter avec vous les notables pour qu’ensemble, nous essayons de trouver toute les pistes de solutions pour faire en sorte qu’Owendo ne soit plus dans le noir», a martelé Guy Christian Mavioga.

Par ailleurs, il a dressé un tableau sombre des difficultés que traversent les populations de cette ville alors qu’elle contribue inexorablement à renflouer les caisses de l’Etat. Il n’a pas manqué de fustiger une fois de plus la mal gouvernance qui selon lui, met à mal la politique de l’émergence souhaitée par le Chef de l’Etat Ali Bongo.

«Nous allons faire en sorte que le Chef de l’Etat puisse voir clair afin que les gabonais qui l’ont choisi puisse bénéficier de sa promesse (…) Mais pour y arriver il faut nous donner un peu de force, cette force que nous voulons c’est que vos enfants aillent nous représenter au parlement, pour que des bonnes lois soient votées, pour que l’impôt soit consenti avec la lumière de notre sagesse et pour que le gouvernement qui est souvent constitué de bras cassés sache que désormais les députés de la nouvelle ère ne pourront plus accepter des gouvernements qui passent le temps à saboter le travail initié par le président de la République», a lancé le leader du BDC.

Cette rencontre avec les populations de la Commune d’Owendo rentrait dans le cadre de l’offensive, décidée le samedi 10 mars dernier, au terme de la réunion du Bureau politique du Bloc démocratique chrétien visant à porter vers les populations la vision d’Ali Bongo Ondimba pour le Gabon et à investir le terrain en vue de maintenir une majorité au chef de l’Etat à l’Assemblée nationale.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire