Législatives 2018/ Laccruche Alihanga: «l’AJEV ne présentera pas de candidats»

Brice Laccruche Alihanga, président de l'Association des jeunes émergents volontaires (AJEV) © D.R

Le président de l’Association des jeunes émergents volontaires (AJEV), Brice Laccruche Alihanga, directeur de cabinet d’Ali Bongo, a, au cours d’une réunion des membres du comité permanent et du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG), qui s’est tenue ce samedi 8 juillet 2018, levé le voile sur les intentions prêtées à son mouvement, de présenter des candidats aux prochaines élections législatives.

Qualifiée de simple association ayant des valeurs Républicaines et réformatrices pour certains, tandis que d’autres y voient une nébuleuse qui tapis dans l’ombre se donne un destin politique, l’AJEV séduit ou inquiète, notamment en période pré-électorale. Brice Laccruche Alihanga (BLA), son président, sans équivoque, s’est prononcé ce samedi sur cette situation qui prête à confusion.

Longtemps accusé de vouloir ravir la vedette au PDG, l’AJEV a été soupçonnée d’envisager l’investiture des candidats indépendants lors des élections législatives à venir. Une observation totalement battue en brèche par le Dircab d’Ali Bongo Ondimba, au cours de cette réunion qu’il a co-présidée avec Eric Dodo Bounguenza, secrétaire général du PDG. «Je vous regarde les yeux dans les yeux en vous disant ceci: l’AJEV n’est pas un Parti politique, l’AJEV ne présentera pas de candidats. Seul le Parti est habilité à présenter des candidats», a-t-il déclaré.

À travers ces mots, on dirait bien que la messe est dite. Si c’est le cas, d’aucuns s’interrogent désormais sur les réelles ambitions de ce mouvement, qui a réussi, grâce à un tour de force, à nommer ses membres à la tête des administrations publiques et parapubliques. Faisant ainsi de cette association, créée à la veille de la dernière présidentielle, une des principales forces décisionnelle du pays.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire