Législatives 2018: Jean Noel Boucka en lice sur le 1er siège de la Boumi-Louetsi

Jean Noel Boucka à la conquête du 1er siège du département de la Boumi-Louetsi © GMT

La candidature de cet enseignant de formation est le fruit de l’appel lancé par les populations de ce département et a pour objectif de poursuivre l’oeuvre de l’ancien député et ancien commissaire national en charge des questions de défense de l’Union nationale (UN) Daniel Kombé Lekambo. Lors du scrutin qui se tiendra le 6 octobre prochain, Jean Noel Boucka Boucka aura à coeur de s’imposer dans cette circonscription qui fait l’objet de toutes les convoitises.



Pour ce fils de Mbigou, sa candidature s’inscrit dans son ambition de voir les populations du département de la Boumi-Louetsi  se retrouver dans un projet de développement commun. Lors de l’entretien qu’il a accordé à Gabon Media Time, le candidat du parti d’opposition Les Démocrates a indiqué que sa motivation réside dans le fait qu’il souhaite apporter un souffle nouveau à la localité.

Se posant comme l’héritier politique de l’ancien député Daniel Kombé Lekambo décédé le 22 juin 2015 des suites d’un accident de la circulation à une dizaine de kilomètres de Mbigou sera donc dans les starting blocks lors du scrutin législatif dont le premier tour se tiendra le 6 octobre prochain.

«J’ai accepté la demande émise par les populations. Mon premier projet à Mbigou est l’union des filles et fils de notre localité, quel que soit le bord politique. Il est important que les enfants de Mbigou se rassemblent pour son développement», a-t-il confié. Il a relevé d’ailleurs qu’il était important d’expliquer aux populations le rôle d’un député en apportant sa contribution dans le débat démocratique et pour le développement du pays.  

Laissez votre commentaire