Législatives 2018: Jean-Fidèle Otandault présente ses résultats et la vision de son mandat

Jean-Fidèle Otandault récemment élu député du siège unique du 2ème arrondissement de Port-Gentil © GMT

Ce dimanche 11 octobre 2018, Jean-Fidèle Otandault a réuni ses électeurs à son quartier général de Bac-Aviation pour faire le point des résultats électoraux de la dernière élection législative au terme de laquelle il a été élu député du siège unique du 2ème arrondissement de Port-Gentil. Il a profité de ce moment de communion avec sa base pour décliner la vision qu’il entend mettre en oeuvre tout au long de son mandat.

Quelques semaines seulement après sa victoire triomphale dès le premier tour des élections législatives, l’élu du 2ème arrondissement de Port-Gentil a tenu à communier avec sa base. Au cours de cette rencontre, il a présenté les résultats de son élection qui selon lui ne souffrent d’aucune contestation.  

Commentant la mobilisation des électeurs le jour du vote, il a relevé que sur les 14 474 électeurs inscrits sur la liste du 2ème arrondissement de la ville pétrolière, 4294 électeurs ont voté soit un pourcentage de 29,67% des suffrages exprimés. 2867 électeurs ont voté pour le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), lui offrant ainsi la victoire avec 73,38% des suffrages.

Dans la foulée de cette rencontre qui s’est voulue conviviale, Jean Fidèle Otandault a rappelé à ses hôtes qu’il entend fidéliser l’électorat de sa circonscription. Il s’agira de capter tous les électeurs qui ne sont pas encore dans sa base. Ensuite, mettre à jour et rendre disponibles toutes les informations de tous les électeurs de sa base et enfin, impliquer d’une manière très active, chaque électeur dans le développement quotidien du 2ème arrondissement.

Par ailleurs, une application informatique servira de support technologique pour faciliter la gestion de l’électorat. Cette approche nouvelle permettra à terme de placer le citoyen au coeur de son action politique. Elle permettra entre autres de connaître le profil professionnel individuel de chaque électeur afin de lui proposer des opportunités de stage et d’emploi via des sms et des mails ou même encore par appel téléphonique ; d’organiser des projets ciblés en fonction des besoins de chaque quartier moyennant une analyse plus spécifique des réalités du quotidien.

Autre avantage que pourrait avoir la mise en oeuvre de cet outil, il permettra d’effectuer une analyse régulière de la baisse du chômage, de l’évolution de la constructions des routes, de l’évolution des curages de caniveaux. « Les jeunes seront responsabilisés en fonction de leurs profils et enfin chaque adhérent se verra attribuer un macaron unique et individuel d’adhésion qui sera utile lors de toute action par son porteur », a-t-il expliqué.

Laissez votre commentaire