Législatives 2018: Janvier Nguema Mboumba comme un poisson dans l’eau

Janvier Nguema Mboumba, candidat PDG au 2ème siège de Lambaréné © D.R

Le mercredi 26 septembre dernier, le membre du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) Janvier Nguema Mboumba qui n’est plus à présenter aux populations de la circonscription électorale dont il brigue les suffrages, a été accueilli dans le cadre de l’ouverture de la campagne des élections législatives du 6 octobre prochain par une foule de partisans en effervescence.



C’est au quartier Mintumli dans le deuxième arrondissement de la commune de Lambaré, que le candidat a fait une entrée triomphale sous de très vives acclamations des militants et sympathisants venus très nombreux écouter le message du « fils natal » de la ville du grand Blanc.

Dan sa prise de parole, Janvier Nguema Mboumba a fait la genèse des différentes réalisations à l’actif de sa formation politique notamment « la transformation de la filière bois, le développement des routes  entre autres ». Un ensemble d’actes concrets qui vient conforter l’idée selon laquelle le développement de la province ne peut être effectif que si les populations renouvellent à nouveau leur confiance au PDG.

Le natif du Moyen-Ogooué qui souhaite rejoindre l’hémicycle Léon Mba au sortir de ces élections est à l’origine de plusieurs actions notamment celles sur le plan scolaire ne sont plus à démontrer, notamment la construction du lycée qui porte son nom, et aussi les nombreux postes occupés au sein dudit département ministériel. Il peut être considéré comme un pionnier de la nouvelle école gabonaise.   

Par ailleurs, comme il aime à le rappeler, il  «  est né et a grandi dans le chef-lieu de ladite province», et en tant que fils du terroir, il se devait de répondre à l’appel des siens. « ses parents, frères et fils l’ont sollicité pour aller défendre leurs intérêts, à travers les textes, et le contrôle de l’action du gouvernement », a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire