Législatives 2018: les engagements des candidats uniques de l’opposition

© Facebook Rassemblement Héritage et Modernité

A quelques jours de l’ouverture de la campagne des élections locales et législatives du 6 octobre prochain, Zacharie Myboto, président de l’Union nationale a énoncé lors de son discours à l’occasion de la présentation des candidats uniques de l’opposition, qui a eu lieu le samedi 8 septembre 2018, les engagements que ces derniers entendent tenir une fois élus à l’Assemblée nationale.



Lors de son discours de circonstance, Zacharie Myboto a dévoilé les missions desdits assignées à ces  « candidats uniques de l’opposition » de la coalition Union nationale-Rassemblement héritage et modernité. Il a rappelé à ces hommes et femmes qui prétendent au statut de député les missions et le rôle crucial qu’ils auront à jouer une fois élus.

Zacharie Myboto a d’abord évoqué « le cruel dossier des massacres des martyrs dans la nuit lugubre du 31 août 2016 ». A ce propos précise-t-il, ils s’attacheront à rouvrir l’enquête internationale indépendante demandée fortement par le Parlement européen dans sa Résolution du 14 septembre 2017, mais rejetée et bloquée sans vergogne par le Pouvoir putschiste en place.

Par ailleurs, le leader du principal parti de l’opposition a assigné à ses poulains l’abolition de « la fameuse Loi liberticide et outrageusement répressive sur les réunions et manifestations publiques, à réécrire la Loi portant dispositions communes à toutes les élections politiques, amputée notamment depuis le mois de janvier 2018, de l’article 161, autorisant la présence d’observateurs internationaux aux différentes phases du processus électoral dans notre pays ».

L’orateur a enfin précisé que les futurs députés issus de la coalition UN-RHM doivent s’atteler à « revisiter la Loi organique N 1/2015 du 15 juin 2015, relative à la décentralisation, pour lui donner un contenu plus adapté ». 

Laissez votre commentaire