Législatives 2018 : des associations appellent à la candidature de Nicolas Nguema

Nicolas Nguema © D.R

En prélude aux élections législatives de l’année prochaine, le Vice-président du parti Union et Solidarité, Nicolas Nguema est allé à la rencontre des populations d’Okala dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville. A cette occasion, il a entretenu ses compatriote sur les conséquences de la révision constitutionnelle et a appelé  à leur implication dans les questions politiques.

Cette rencontre qui a été rehaussé par la présence du président dudit parti, Moukagni Iwangou, était l’occasion de revenir sur l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de révision qui suscite un veritable debat au sein de la classe politique, et plus particulièrement au sein de l’opposition qui y voit une forme de «monarchisation de la République».

C’est dans ce sens que Nicolas Nguema a exhorté les populations de son arrondissement à répondre à l’appel du sénateur Jean Christophe Owono Nguema afin de faire barrage à cette réforme de la loi fondamentale. Il a par la suite souligné qu’il est nécessaire que les populations s’impliquent pleinement dans le combat pour le changement et l’alternance dans le pays.

Lors de l’exercice des questions-réponses, les populations d’Okala ont massivement exprimé leur désir de voir un renouvellement complet de la classe politique et ont demandé à Nicolas Nguema de se porter candidat aux élections législatives afin que «la prochaine assemblée nationale soit incarnée par des hommes intègre qui défendent réellement les intérêts du peuple et non d’un groupe»; ont-ils précisé.

Cet appel a été porté par trois associations, notamment l’association Ntsini représenté par Vidal Essingone, l’Association des Jeunes du 1er arrondissement, présidé par Macaire Ndong, et l’association Gabon nouveau de Eric Ngoua Mba.

Laissez votre commentaire