samedi,8 août 2020
Accueil A La Une Législatives 2018: Arnauld Engandji, entre campagne de proximité et appel à l’unité...

Législatives 2018: Arnauld Engandji, entre campagne de proximité et appel à l’unité  

Depuis l’ouverture de la campagne des élections locales et législatives du 6 octobre prochain, Arnauld Engandji candidat au 2ème siège de la Sébé Brikolo, sillonne les villages de sa localité. En effet, l’enfant d’Okondja qui enchaîne les meetings au plus près des populations ne vient pas pour vilipender mais pour unir la jeunesse et la sagesse autour des questions cruciales au développement du département.

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Arnauld Engandji dont l’ambition est de préserver la cohésion des fils et filles de la Sebe-Brikolo prêche l’unité dans tous les villages et dans la commune d’Okondja dont le développement est terni par les guéguerres intestines. Pour lui, « au soir du 6 octobre prochain, on sera tous assis autour de la même table et ce sont les meilleures idées qui auront gagné, pas les coups bas. La politique de l’intrigue a trop divisé le département », a-t-il fustigé.

Bien qu’étant membre du gouvernement et donc candidat naturellement plébiscité par le PDG sur la commune d’Okondja, Arnauld Endadji a voulu déconstruire cette pratique qui a souvent mis de l’huile sur le feu dans les querelles à peine voilées entre les fils de la Sebe Brikolo en se portant candidat au deuxième siège de ladite localité. « J’ai choisi le deuxième siège délibérément parce que c’est là où est mon affection, c’est là que j’ai grandi, je connais quasiment tout le monde, je peux rentrer dans n’importe quelle maison personne ne me dira qui es tu? On veut plutôt la politique de la proximité et non celle des calculs politiciens et des intrigues », a-t-il expliqué.

Arnauld Calixte Engandji dont le projet « Ombila a Mpugu ( l’appel du village, Ndlr)» souhaite réunir toutes les filles et les fils d’Okondja engagés pour le bien commun. « l’appel du village est lancé à tous quel que soit leur bord politique. Les fils de la Sebe Brikolo doivent être traités avec égard. Il faut respecter ceux et celles qui se sacrifient pour la communauté et enfin il faut éviter la politique des dons et aller vers la politique de l’autonomisation », a-t-il souhaité partout où il est passé dans les cantons Lekori et Mouniandzi.

Le mardi 2 octobre 2018, pour joindre l’acte à la parole, Arnauld Engandji pourtant candidat PDG n’a pas hésité à effectuer un passage éclaire au meeting de Thierry Otoumou candidat indépendant au 1er siège du département de la Sebe-Brikolo sous les applaudissements des partisans de ce denrier.

Dans la même dynamique, il a été aperçu discutant dans un commerce d’Okondja aux côtés de Patrick Okenkali, lui aussi candidat sur le premier siège du département de la Sebe-Brikolo. Si cette façon de faire de la politique offusque certains, « c’est bien la démocratie qui est gagnante et ils répondent ainsi à l’appel du village », a expliqué Arnauld Calixte Engandji Alandji. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Street 103 Gabon Gmt