Législative 2018: Chambrier, Moubamba et Ondo Edou prêts à en découdre avec le PDG

Chambrier, Moubamba et Ondo Edou seront face aux candidats du PDG au second tour des législatives © GMT/D.R

Prévu pour ce samedi 27 octobre 2018, le second tour des élections législatives promet   un véritable duel entre le Parti démocratique gabonais PDG et plusieurs partis politiques de l’opposition dans diverses circonscriptions électorales aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays. Un scrutin qui met d’ores et déjà les équipes des différentes formations politiques en ordre de bataille.

Ce qui peut être assimilé à un choc de titans entre le Parti de masse et l’opposition gabonaise,  sera sans doute effectif dans tout le Gabon le jour du scrutin si l’on s’en tient à la détermination de chaque candidat, mais également à l’important jeu des alliances  depuis le lancement de la campagne pour le second tour de ces élections.

 En effet, dans le deuxième arrondissement de la commune de libreville, le candidat PDG Aurélien Ntoutoume Mebiame qui a reçu le soutien  des cadres de Démocratie nouvelle et du mouvement En marche pour le deuxième arrondissement de la commune de Libreville, devra tout de même affronter l’infatigable et déterminé François Ondo Edou de l’union nationale, qui entend bien tirer son épingle du jeu à l’issue de cette bataille électorale.

Même son de cloche au 1er siège du 4ème arrondissement de la commune de Libreville, où le jeune candidat du parti au pouvoir Séverin  Ndong Ekomie, Arrivé au second tour avec 38,78 % des suffrages et bénéficiant  du soutien du Centre des Libéraux Réformateurs(CLR), devra faire face à la forte expérience politique du président du Rassemblement héritage et modernité (RHM) Alexandre Barro Chambrier dont l’équipe de campagne ne cesse de multiplier des actions sur le terrain pour la victoire de leur champion.

Dans la commune d’Akanda, on verra concourir le néo-politicien Franck Nguema , patron de la chaîne de télévision privée Tv+, neveu d’André Mba Obame,  et dont la performance au 1er tour du scrutin après seulement sept mois d’entrée en politique, ne cesse de réunir des foules importantes à chaque causerie politique. Le candidat indépendant issu de la société civile entend faire mordre la poussière au candidat PDG Joseph Minko Olenga.

A Moabi dans la province de la Nyanga au 1er siège, le candidat PDG Hyacinthe Mamboundou Mounziegou ayant obtenu 34,027 % des suffrages au premier tour, malgré sa sérénité affrontera le candidat de l’Alliance pour le changement et la Restauration (ACR) Bruno Ben Moubamba ayant obtenu quant à lui  30,01% des suffrages. L’ultime duel dans le siège de Moabi, cantons Doubandji et Douami-Mouembi pourrait avoir un nouveau rebondissement grâce au soutien des partis de l’opposition Notamment le « FER, RHM, le candidat Indépendant Mouloungui», a déclaré Bruno Ben Moubamba lors d’un entretien téléphonique avec la rédaction de Gabon Média Time.

A Mabanda dans la Doutsila, le candidat PDG Emmanuel Idoundou le député sortant s’adonnera à un duel très serré  face au candidat du parti Les Démocrates Jonas Ibiatsi, ancien député du coin sous le label du Rassemblement National des Bûcherons du Pr Pierre André Kombila. Ces deux adversaires ont obtenu une différence de 46 voix au premier tour.

Au premier arrondissement de la commune de Tchibanga, le candidat du parti Les Démocrates Jean Pierre Doukaga Kassa ayant obtenu 49,48% des voix entend garder la tête face à la pdgiste Eliane Ndombi Moussavou épouse Boucalt qui avait obtenu un taux  de 24,84% au premier tour.

Dans le moyen-Ogooué au deuxième siège de la commune de Lambaréné, le candidat du parti Les démocrates Akure-Davain Séraphin qui a reçu le soutien du RHM, BDC, PDS et PSD et avait obtenu 30,72% des voix au premier tour, compte sur ce soutien pour battre le candidat PDG Janvier Nguema Mboumba, bénéficiant quant à lui du soutien indéfectible  de la tête de liste des locales de cet arrondissement, Brigitte Koumba« levez-vous tôt le samedi pour aller voter votre fils et neveu Nguema Mboumba Janvier», a t -elle demandé aux habitants du quartier Marteau à Lambaréné.

Au 2ème siège du Haut-Como dans la province du Woleu-Ntem, le candidat du PDG Jean Benoit Mba Nze, crédité de 22,33% des suffrages devra redoubler d’effort pour vaincre son adversaire du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV), Christian Ebe Atomo arrivé en tête au premier  tour avec 37,48% des voix. Ce dernier bénéficie également du soutien du député sortant du Haut-Como, Jean-Marie Nguema.

Laissez votre commentaire