jeudi,24 septembre 2020
Accueil Derniers articles Le témoignage interpellateur d’un Gabonais de la diaspora atteint du Covid-19

Le témoignage interpellateur d’un Gabonais de la diaspora atteint du Covid-19

Alors que la pandémie de Covid-19 ne cesse de faire des victimes par milliers dans le monde, plusieurs personnes testées positives au virus s’attellent à sensibiliser l’opinion sur sa dangerosité. C’est le cas d’Antoine Melen me Mve, ressortissant gabonais vivant en Espagne qui dans une interview accordée au site Gabonactu, a tenu à livrer son calvaire et à expliquer comment il a pu « échapper belle au coronavirus ». 

Formateur linguistique pour les entreprises et les ministères en Espagne, Antoine Melen me Mvé avait contracté le virus dans son entourage professionnel. A plus de 60 ans et considéré comme une personne fragile, selon les autorités sanitaires, il ne pensait pas s’en sortir. Pourtant malgré la souffrance infligée, il réussit à battre le Covid-19.     

« Une semaine après les premiers symptômes (…) J’ai appelé le médecin qui m’a demandé de me rendre aux urgences sans plus attendre (…) On m’a fait passer plusieurs tests, jusqu’à ce que tout d’un coup j’ai commencé à avoir des frissons et des difficultés pour respirer. Heureusement que je me trouvais déjà à l’hôpital et les infirmiers m’ont sans attendre mis sous oxygène. Sinon, je serais parti », at-il confié à Gabonactu

Une situation difficile qui selon Antoine Melen me Mve lui causait des « souffrance et de cauchemars terribles à cause des effets des corticoïdes, des médicaments très forts et agressifs ». Pour ce dernier le plus difficile n’a pas été le fait d’être atteint du coronavirus, mais de se rendre compte qu’entre la vie et la mort, il n’y a qu’un pas. « Le médecin m’avait expliqué que mes deux poumons étaient atteints de pneumonie et que le traitement qu’ils allaient m’appliquer pourrait ne pas fonctionner. Pire encore, ce jourlà même, il y a eu plus de 900 morts », at-il expliqué. 

Mais le pire selon lui, est le fait que beaucoup de compatriotes gabonais ne croient toujours pas en l’existence du coronavirus. « Vous savez, au Gabon, ce qui est triste, beaucoup de nos compatriotes, surtout ceux-là qui sont supposés instruits et bien des croyants en Dieu, vivent encore au Moyen-âge dans l’obscurantisme le plus absolu, des charlatans, des ignorants heureux aux solutions magiques », at-il lancé. 

Pour Antoine Melen me Mve, la solution idoine consiste dans un premier temps à appeler le numéro vert communiqué par les autorités sanitaires en cas de soupçon de la maladie ( le 1410 pour le Gabon) et suivre ensuite « les recommandations des médecins et spécialistes ».

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt