Le siège de l’Union nationale attaqué aux cocktails molotov

Dans la nuit de mercredi 14 au jeudi 15 juin 2017, le siège de l’Union nationale (UN), principal parti de l’opposition gabonaise a été attaqué aux cocktails molotov.

Les auteurs de l’attaque ont jeté dans la concession du siège du parti sis à Ancienne Sobraga dans le 2ème arrondissement de Libreville deux objets explosifs de fabrication artisanale. Leurs explosions n’ont pas fait  de dégâts.

«Nous avons alerté aussitôt les autorités en tête desquels le ministre de l’Intérieur et une plainte contre X a été déposée à la PJ avec une copie au procureur de la République. Cet après midi le président du parti a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur pour attirer son attention sur ces faits inquiétants», nous a conflié le Secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale.

Laissez votre avis