Le secteur agricole promet 4000 emplois de plus en 2018

© D.R

Le secteur agricole qui a déjà créé en 2017 plus de 2000 emplois grâce notamment à l’agro-industrie et son acteur majeur, la multinationale OLAM Gabon, envisage en 2018 d’en créer 4000 de plus. Ce qui augmenterait un peu plus sa contribution à la création de valeur.

GABON LIBREVILLE

L’agriculture a créé en 2017 plus de 2047 emplois, dont 39% pour l’agriculture familiale, soit 799 emplois et 61% pour l’agro-industrie soit 1248 emplois. Cette performance est, selon les autorités, liée à la hausse des surfaces cultivées d’environ 14% par rapport à l’année précédente. Hausse qui s’est notamment soldée par une production de plus de 76% de la production d’huile de palme.

Pour atteindre les chiffres précédemment évoqués de 4000 emplois créés pour l’année 2017, le gouvernement compte sur trois points clés; à savoir: l’opérationnalisation de la phase 2 du Projet de Développement et d’Investissement Agricole (PRODIAG), le Projet de Développement Agricole Rural (PDAR) et surtout son projet phare dénommée Programme Graine qui a récemment été doté d’un nouvel appui budgétaire de la BAD (NDLR).

Ces différents programmes seront appuyés par divers bailleurs de fonds, notamment l’AFD qui appuiera pour 21 milliards de francs le PRODIAG, le FIDA qui, pour sa part, en apportera 13 de plus au PDAR, tandis que le programme Graine sera de nouveau soutenu à hauteur de 66 milliards par la BAD.

Autant d’investissements qui, s’ils sont correctement gérés et distribués, pourraient permettre d’atteindre les objectifs visés.

Laissez votre commentaire