La France promet l’expulsion de certains gabonais de la diaspora

© D.R

Le Conseiller Afrique de l’Elysée, Franck Paris a annoncé, le lundi 11 juin 2018 dernier, au cours d’une réunion tripartite, tenue autour de l’ambassadeur du Gabon en France, Flavien Enongoué, à laquelle prenaient part, les représentants du Quai d’Orsay, de la préfecture de police de Paris, qu’il entamera l’expulsion vers Libreville des gabonais en situation irrégulière et auteurs d’actes répréhensibles.

Selon nos confrères de Gabon Matin, il semblerait que tous les gabonais fauteurs de troubles vivant en France, et en situation irrégulière, seraient désormais dans la ligne de mire du Conseiller Afrique de l’Elysée, Franck Paris, qui aurait décidé le lundi dernier, lors d’une rencontre organisée par l’Ambassadeur du Gabon en France, d’accélérer les procédures judiciaires engagées contre ces compatriotes auteurs d’actes répréhensibles, de les traquer puis de les expulser vers Libreville.

Pour ce dernier, cette décision est destinée à mettre un terme aux différentes agressions dont sont victimes les personnalités gabonaises de passage en France. «Elle permettra de dissuader d’autres actes de vandalisme dans les institutions gabonaises à l’étranger, et en France notamment», mais aussi, pour essayer dans la mesure du possible, de réaffirmer l’autorité de l’Etat gabonais et ainsi réhabiliter son image auprès de la France.

Tout en rappelant la position de la présidence de la République gabonaise sur ces dossiers, Flavien Enongoué, a quant à lui émis le vœu de voir au plus vite, «les différentes parties trouver un terrain d’entente concernant la mise en place de nouvelles mesures de sécurisation de l’Ambassade du Gabon en France, et de ses agents».

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire