Le ministre de la Justice somme les greffiers en chef de délivrer les casiers judiciaires

Edgar Anicet Mboumbou Miyakou face à la paralysie de la Justice © GMT

Le jeudi 7 juin 2018 dernier, sur le plateau de la Télévision nationale, le conseiller chargé des greffes, du ministre de la justice, Joseph Samba, a fait la,lecture d’un communiqué émanant de sa tutelle, précisant que dorénavant les greffiers en Chef de chaque tribunal sur l’ensemble du territoire national, sont jusqu’à nouvel ordre, en charges de la délivrance les casiers judiciaires aux justiciables.

Une mesure prise en réaction à la décision du Syndicat national des greffiers (Synagref) de  suspendre leur délivrance aux usagers. Le ministre de la justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, a donc décidé de les contourner. «Le ministre de la justice informe les justiciables que toute demande de Casier judiciaire est à déposer auprès des greffiers en chef de chaque tribunal», a indiqué Joseph Samba, le conseiller chargé des greffes.

Une manière en sommes, pour le membre du gouvernement de tourner au ridicule le mouvement d’humeur lancé depuis près de trois mois par les greffiers, qui ne cessent de réclamer de meilleures conditions de travail et surtout la régularisation des salaires de certains de leurs collègues. Une manière de leur faire comprendre semble-t-il, que leur tutelle n’a nullement l’intention de céder à leur pression.

Laissez votre commentaire