Le manganèse nouvelle poule aux oeufs d’or pour l’économie gabonaise

Site d'exploitation du manganèse par Comilog © Comilog

Quatrième producteur mondial de manganèse il y a encore quelques années, le Gabon est en passe d’en devenir le numéro un avec une production en constante augmentation. Ainsi, de 4 925 558 tonnes en 2017, la production mondiale de manganèse est passée à 5 258 685 tonnes en 2018, soit une hausse de 6,8%. Parallèlement, ces chiffres se sont accompagnés d’une augmentation de 14,6% du chiffre d’affaires de cette filière à 789,2 milliards de Fcfa en 2018, contre 688,9 milliards de Fcfa en 2017, autant dire que le manganèse représente l’avenir du secteur minier gabonais.



Minéral présent dans plusieurs éléments aussi bien légumineux que métalliques, le manganèse est un nutriment essentiel et nécessaire à l’homme pour survivre. 4ème métal le plus utilisé en termes de volume, après le fer, l’aluminium et le cuivre, le manganèse constitue une matière première nécessaire à une multitude d’applications et sa demande est en constante augmentation.

En effet, selon de récentes données, la demande mondiale de manganèse est à la hausse, et ne devrait cesser d’augmenter grâce notamment aux nombreux projets d’infrastructure dans les plus grandes économies mondiales en tête desquelles la Chine et les Etats-Unis. Avec une production évaluée à plus de 5,2 millions de tonnes en 2018, l’économie gabonaise devrait donc aisément profiter de cette forte demande.

Également utilisé comme médicament notamment pour l’ostéoporose ou l’anémie, le manganèse possède intrinsèquement de nombreux débouchés. Portée principalement par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et la montée en puissance de Gabon Mining, comme le souligne la dernière note de conjoncture de la Direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale (DGEPF), la production de manganèse suscite un intérêt particulier.

Par ailleurs, avec un prix moyen du minerai de manganèse évalué à 7,1612 USD/dmtu en hausse de 20% par rapport à 2018, un chiffre d’affaires de 789,2 milliards de Fcfa en hausse de 14,6% et des effectifs en hausse de 2,5% à 1 977 employés pour une masse salariale de 47,2 milliards de Fcfa, la filière manganèse constitue à n’en pas douter une poule aux oeufs d’or pour l’économie gabonaise.

Laissez votre commentaire