Le Groupe CFAO poursuit ses investissements malgré un climat économique morose

En marge de la cérémonie de remise de médailles du travail à 60 de ses employés, le  délégué pays du groupe CFAO Gabon, Denis Zapulla a dressé un bilan de l’exercice 2016. Bien que touché par la crise conjoncturelle, il a indiqué que l’entreprise comptait poursuivre son activité au Gabon.  

S’appuyant sur l’exemple du marché de l’automobile, qui connaît depuis quelques années des difficultés de rentabilité,  Denis Zappulla a indiqué que les 4 premiers mois de l’année en cours ont enregistré une baisse de 38% des ventes de véhicules neufs. Une chute qui avait déjà atteint les 40% entre les années 2014 et 2016, obligeant les responsables du groupe à licencier trente de leurs employés.

Ainsi, il a souligné que cette baisse a eu pour corollaire d’impacter la santé financière de toutes les entreprises du groupe. Ces dernières «sont extrêmement fragilisées financièrement par le poids de leurs créances impayées. A ce titre, nous fondons de gros espoirs sur le plan d’apurement de la dette intérieure actuellement mené par l’Etat», a-t-il déclaré.

En outre, il a souligné que malgré les difficultés rencontrées par le groupe, il a été mis en place des actions de développement des ressources humaines. Notamment à travers des campagnes d’entretiens annuels d’évaluation de tout le personnel, de l’identification des potentiels évolutifs et d’un plan de formation ambitieux.

«135 collaborateurs ont bénéficié de formation au Japon, en Hongrie, au Maroc, en France, en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Nigeria, au Sénégal mais aussi au Gabon», a-t-il souligné.

Par ailleurs, dans l’optique de démontrer que l’entreprise poursuivra effectivement son activité, Denis Zapulla a annoncé la signature dans les tous prochains jours d’une convention avec l’Office national de l’emploi dans le cadre du Contrat d’apprentissage jeunesse (Caj) afin de prendre des jeunes gabonais en stage. Mais aussi l’inauguration de la nouvelle base de CFAO Equipment au cours du dernier trimestre 2017.

«Ces importants investissements témoignent du fort engagement du groupe CFAO dans l’économie gabonaise», a conclu le délégué pays du groupe CFAO au Gabon.

Laissez votre avis