Le gouvernement table sur de nouvelles exonérations fiscales pour attirer les investisseurs

© D.R

Confronté à une crise conjoncturelle qui ne cesse de causer des incidences sur la situation macroéconomique du pays, le gouvernement s’évertue à trouver des pistes de solutions afin de parvenir à une relance de l’économie. C’est dans ce cadre, qu’il a annoncé la mise en place de nouvelles mesures d’exonérations fiscales vis à vis des potentiels investisseurs étrangers intéressés par le Gabon.

Dans le souci de promouvoir et soutenir l’investissement, le gouvernement envisagerait selon nos confrères de la rédaction de Le Nouveau Gabon, d’aménager un certain nombre de régimes incitatifs. Ainsi, pour l’exercice 2018, les potentiels investisseurs qui seront intéressés par la destination Gabon auront la possibilité de bénéficier de nouvelles exonérations fiscales pendant une durée de cinq ans. Ces exonérations concernent notamment  la taxe sur la valeur ajoutée et l’impôt sur les sociétés.

Toutefois, elles seront soumises à un certain nombre de conditionnalités. Elles sont ouvertes essentiellement aux opérateurs capables de réaliser des investissements de l’ordre de 10 milliards de Fcfa et susceptibles de créer 100 emplois qui profiteront aux gabonais.

Autre conditionnalité, l’entreprise soucieuse de bénéficier de ce régime, devra construire un siège au Gabon et ne pas solliciter un autre régime dérogatoire.

Cette mesure qui a pour objectif d’attirer des capitaux étrangers dans le pays, vise en premier les gros investisseurs dans les domaines de l’industrie, de l’énergie ou encore de l’agriculture.

Laissez votre commentaire