Le gouvernement prévoit de réaménager le calendrier scolaire

C’est l’une des informations évoquées, par le porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze au cours de sa traditionnelle conférence de presse le vendredi 28 avril dernier, au stade d’Angondjé, où, il a entre autres évoqué la possibilité d’un réaménagement du calendrier scolaire, suite au bouleversement dû à la grève entamé depuis octobre 2016 par les enseignants.



En effet, lors d’une rencontre avec les partenaires sociaux, le ministre de l’Education Nationale Florentin Moussavou avait évoqué la nécessité d’apporter des réajustements au calendrier académique pour rattraper le retard accusé dans le secteur de l’éducation, soulignant «que des dispositions allaient être prises pour rattrapper au maximum le temps perdu».

De ce fait, Alain Claude Bilie-By-Nze a confié au cours de sa rencontre avec les hommes et femmes des médias qu’après «la visite des inspecteurs dans les différents établissements impactés par la grève tel que le lycée Paul Indjendjet Gondjout qui aurait perdu près de dix semaines de cours, il est plus qu’impérieux de revisiter le calendrier aux fins de mieux préparer les examens de fins d’année».

Un probable réajustement qui pourrait permettre de rattraper le retard accusé par plusieurs élèves, mais qui reste cependant menacé par le boycott  que la convention syndicale Dynamique unitaire se réserve de lancer au moment opportun.

Laissez votre commentaire