mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Le gouvernement peine à recouvrir 1 500 milliards des mains des personnes...

Le gouvernement peine à recouvrir 1 500 milliards des mains des personnes condamnées par la Cour des comptes

1500 milliards, ni plus ni moins, et excusez du peu serait la somme recherchée par la Cour des comptes et son premier président Gilbert Ngoulakia. Introuvable dans les rapports de l’institution, cette énorme somme née des débets et des amendes serait selon plusieurs sources au sein de la Cour des comptes entre les mains des contrevenants. 

C’est là une situation qui risque de faire jaser et de remettre à la lumière du jour la problématique du contrôle, de l’efficacité des procédures de recouvrement et de la tenue des rapports de la Cour des comptes. Car nul doute qu’un contrôle stricte, régulier et rigoureux aurait eu pour effet d’alerter l’institution sur les premiers manquements dans la ligne de compte querellée. 

Le Premier président de la Cour des comptes Gilbert Ngoulakia à l’occasion d’une audience solennelle tenue ce vendredi 25 octobre 2019, n’a pas caché son mécontentement. Un tantinet remonté, il enjoint les membres de l’institution dont il est le président à se démultiplier aux fins de mettre la main sur cette somme particulièrement faramineuse. « La Cour des comptes doit tout mettre en œuvre pour que cette importante somme d’argent soit recouvrée dans les meilleurs délais », a-t-il averti.

Incisif et décidé, Gilbert Ngoulakia a tenu à rappeler la nécessité de joindre la parole à l’acte par la matérialisation des résolutions, notamment celle de la lutte contre la corruption dont le ministre Francis Nkea s’était pourtant fait le chantre sans grande convictions ni personnalité. « Nous ne devons pas nous contenter de dénoncer ou de parler de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ou contre le détournement des deniers publics de manière théorique. Nous devons plutôt faire en sorte que toute dénonciation par le fait soit sanctionnée », a précisé le Premier président de la Cour des comptes.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt