Le gouvernement lève la mesure d’interdiction de sortie du territoire de Jean Ping et ses alliés 

Jean Ping © GMT

C’est aux termes d’un communiqué de presse daté de ce vendredi 8 septembre 2017, que le ministère de l’Intérieur, de la sécurité, de la décentralisation et du développement local a décidé de lever l’interdiction de sortie du territoire qui pesait sur Jean Ping et l’ensemble des personnalités membres de la Coalition pour la nouvelle République (CNR).

Pour rappel, précise le communiqué «le 18 Août 2017, lors d’une adresse , Monsieur Jean Ping candidat malheureux à la dernière élection présidentielle a appelé ses partisans à l’insurrection et à la rébellion.» Ainsi, le Gouvernement qui se dit garant de l’ordre public, de la sécurité des biens et des personnes, «avait annoncé et rendu exécutoire, des mesures de police administratives Provisoires, dont l’interdiction de sortie du territoire de Monsieur Jean Ping, des responsables des partis politiques et associations appartenant à la Coalition pour la Nouvelle République (CNR).»

Une décision décriée par l’opposition regroupée au sein de la CNR qui y dénonçait une radicalisation du pouvoir.

Le ministre de l’Intérieur qui rappelle que «l‘ordre public et la sécurité intérieure n’étant pas menacés», a décidé, ce Vendredi 8 Septembre 2017, de la levé de ladite mesure dont ont fait les frais certaines personnalités politique proches de Jean Ping, à l’instar de Casimir Oye Mba, vice-président de l’Union nationale et ancien candidat à la dernière présidentielle.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire