Le Gouvernement interdit la vente et l’importation des produits Picot

© D.R

Ce jeudi 14 décembre 2017, le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, Régis Immongault, a annoncé suspension de la commercialisation et des importaions des produits Picot, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, que nous publions ci-dessous in-extenso.

Communique du Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable

Le 10 décembre 2017, le Ministre français de l’Economie et des Finances, par souci de sécurité sanitaire, a décidé de suspendre la commercialisation et les exportations de plusieurs références de produits de nutrition infantile, fabriqués en 2017 sur le site de CRAON (France) par le groupe LNS (Lactis) et a ordonné leur rappel, en raison d’un risque de contamination par des salmonelles.

Suite à cette décision de la France, le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable a instruit la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) de mener des investigations sur la présence des produits de nutrition infantile de marque PICOT sur le territoire national.

Lesdites investigations ont confirmé la présence de ces produits au Gabon.

En conséquence de cette situation, le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, conformément à sa mission de protection du consommateur, décide de :

  • Premièrement : l’interdiction à la vente et à l’importation de tous les produits de nutrition infantile de marque PICOT à compter de ce jour ;
  • Deuxièmement : l’évaluation des quantités présentes sur le territoire national par la DGCC, les importateurs – distributeurs et les pharmacies, dans les meilleurs délais ;
  • Troisièmement : la mise en place d’un numéro vert 8085 ouvert aux usagers, de 7 h 30 à 16 h 30, afin de signaler toute présence des produits de nutrition infantile de marque PICOT sur le territoire national.

Par ailleurs, le Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, demande aux parents détenant encore les produits de nutrition infantile de marque PICOT de ne plus les utiliser, qu’ils soient neufs ou déjà entamés, et de changer immédiatement de lait.

Les parents sont également invités à se rapprocher des services sanitaires compétents ou pharmacies pour tout conseil sur les produits de substitution garantissant une nutrition saine pour leurs enfants.

FIN

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire