Le gouvernement enjoint Averda de ramasser les ordures sous 72 heures

Réunis en séances de travail avec les responsables de la société Averda, le ministre de l’Intérieur en charge de l’hygiène publique, Lambert-Noël Matha, « a donné un délai impératif de 72 heures à la société Averda pour débarrasser Libreville des ordures ménagères et retrouver le niveau normal de collecte ».

Convoquée, le mercredi 4 janvier 2017, une séance travail avec les responsables de l’entreprise Averda, en charge du ramassage des ordures à Libreville et Akanda a eu lieu au siège du ministère de l’Intérieur en présence du Ministre Lambert-Noël Matha.

Après avoir écouté le directeur général d’Averda, Maher Mashaka, qui était accompagné pour la circonstance du directeur général de l’environnement, Louis Léandre Ebobola Tsibah, le communiqué du ministère de l’Intérieur précise Lambert-Noël Matha « a donné un délai impératif de 72 heures à la société Averda pour débarrasser Libreville des ordures ménagères et retrouver le niveau normal de collecte».

Un délai que l’opérateur économique entend tenir au regard de la situation préoccupante de l’insalubrité dans la capitale, cette réunion avait pour but de rechercher une solution urgente à ce qui devient un problème de santé publique ; une situation née du mouvement de grève déclenché par les éboueurs d’Averda.

Pour rappel, l’entreprise Averda a été confrontée à une grève de ses employés depuis la veille de Noël ; une situation aggravée par une logistique qui s’amenuise depuis que l’entreprise a perdu plus de 900 bacs à ordures lors des événements post électoraux du mois d’août dernier.

Laissez votre avis