Le gouvernement assouplit les mesures liées à l’importation de véhicules d’occasion

C’est au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 14 décembre que la décision portant sur l’assouplissement des mesures liées à l’importation de véhicules d’occasion a été prise.

Même si aucun acte réglementaire n’a été pris pour le moment, l’on peut s’en tenir au communiqué final des travaux qui nous renseigne sur la volonté d’Ali Bongo Ondimba de revenir sur cette décision qui à l’époque avait été décriée par l’opinion et les spécialistes de l’environnement qui n’y voyaient aucun impact sur sa protection.

C’est donc dans le soucis « du mieux être de ses compatriotes, particulièrement dans cette période économique difficile» que le président de la République « a décidé d’assouplir la mesure liée à l’importation des véhicules d’occasion ».

La mesure se déclinera donc, ainsi qu’il suit :  « les véhicules des catégories A, B et D importés au Gabon doivent être âgés de cinq ans au plus après leur première mise en circulation à l’étranger, tandis que ceux des catégories C et E doivent être âgés de six ans au plus après leur première mise en circulation à l’étranger».

Laissez votre commentaire

1 COMMENTAIRE

  1. mais c’est quoi ce gouvernement et un president idiot vous ne faites aucune recherche avant de balancer les annonces publiques en Europe les leasing de voitures vont jusqu’a 8 ans donc allez reflechire et arreter de nous sortir des inepties .

Laisser un commentaire