Le Gabon rentre en possession de son patrimoine culturel

Le ministre de la Culture, Alain Claude Bilie-By-Nze recevant une statuette traditionnelle des mains de l'expert en art africain, Pierre Amrouche © D.R

Conformément au chronogramme mis en place en vue de la restitution des œuvres d’art gabonais exposés dans les musées occidentaux, le ministre d’État, en charge de la Culture, Alain Claude Bilie-By-Nze, a présidé, ce vendredi 13 juillet 2018, dans un hôtel de la place, au premier retour du patrimoine culturel gabonais, au cours d’une cérémonie officielle dénommée, «Conférence des partenaires».

C’est en présence de Stéphane Martin, président du musée du Quai Branly, Vincenzo Fazzino, Chef du Bureau et Représentant de l’UNESCO au Gabon, du directeur général du Centre international des civilisations bantu (CICIBA), le Pr Antoine Manda Tchebwa, du Coordonnateur international de la chair UNESCO, Pr Patrick Daouda Mouguiama, et de Pierre Amrouche, expert en art africain que le ministre a dirigé cette conférence, qui fait office de cérémonie officielle de retour des œuvres d’art au Gabon.

À cet occasion, avant la remise des œuvres d’art, le membre du gouvernement, dans un discours plein d’émotions, a tenu à magnifier l’instant qu’il a qualifié d’historique. «Il me faut souligner que le retour des objets, auquel nous assisterons dans quelques instants, est la preuve de notre détermination. Mais, il signifie également que la stratégie gabonaise fondée sur le partenariat, tout en demeurant ferme et stable, sur la circulation des biens est efficiente. C’est une question d’identité, de construction et de reconstruction de nos mémoires», a-t-il déclaré.

La cérémonie s’est poursuivie avec la signature d’une convention entre la Chair UNESCO et le CICIBA, puis la remise, des mains de Pierre Amrouche, au ministre d’État, de plusieurs statuettes traditionnelles, et la visite, plus tard, du nouveau musée gabonais dont les travaux en cours de finition seront livrés courant août prochain.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire